les foulées vertaviennes

Publié le par Sophie

 

Dimanche après midi temps idéal pour courir car il fait 17°C et il n'y a pas de vent.

La course est à 15h30, je me rends sur le lieu à 14h30 pour retirer mon dossard, il y a beaucoup de monde car il y a les courses jeunes et le 5 km avant les 10,5 km.

Une fois mon dossard en main je retourne à la voiture me préparer et je vais ensuite m'échauffer. Je rencontre 2 coureurs du club et je finis mon échauffement avec eux.

Avant le départ je cherche Sarah qui est venue m'encourager pour lui donner mon sweat et mes clés. Une fois que je l'ai trouvé, je me dirige vers la ligne de départ où je trouve Karine, une fille du club avec qui je m'entraîne régulièrement et qui à une allure similaire à la mienne. On va donc pouvoir faire la course ensemble. Le parcours est composé d'une petite boucle et de deux grandes avec à chaque fois deux côtes successives.

sophie9.JPG15h30 le départ est donné, je suis Karine qui est partie vite, on est sur une allure de 5'10'' au kilo. Ce qui correspond à mon objectif mais cette allure était prévu pour la deuxième partie de la course. Je m'accroche, je souffle, je croise Sarah et je lui fait un sourire pour la photo. Ah voilà les côtes, dur dur, je double et je m'accroche à l'allure de Karine, puis la descente où on récupère avant de relancer sur le plat. Je termine la petite boucle en 15'20, Karine s'arrête au ravito, moi je file car j'ai pris un petit bidon avec moi, ce qui me permet de ralentir pour souffler et attendre Karine qui me rejoint dans la première côte. Je suis à fond et au bout de 20 minutes j'en peux plus et je me dis qu'il reste encore une grande boucle après celle-ci. J'essaye de ralentir et de bien souffler si je veux bien terminer la course. Je passe les 5 kilo en 25'35 bien trop rapide par rapport à ce que j'avais prévu d'ailleurs j'ai un point de côté. Je ferais la dernière boucle toute seule car Karine ne peu plus suivre. Je prends un une moitié de gel au début de celle-ci. Après les côtes, je me dis qu'il faut j'accélère dans la descente ce qui me permet de doubler de nombreux concurrents et je retrouve un rythme moins soutenu dans la dernière partie du parcours. Je finis mon gel pour me donner un coup fouet, à 500m de l'arrivée je croise Sarah qui m'encourage. Je passe la petite bosse et je sprint sur les 200 dernier mètres. Je termine en 53 minutes et 40 secondes (11,7 km/h). Karine est une minute derrière moi.

Bilan:cette une belle course avec un parcours bien conçut, avec deux difficultés successives et des portions pour relancer. sophie.JPGJe suis contente car je voulais faire entre 52 et 55 minutes. Même si j'ai réussi à maintenir une allure assez régulière tout au long du parcours, je m'aperçois que c'est difficile de maintenir une vitesse importante sur une longue durée. Il faut dire que je ne suis pas habituée à ce genre d'exercice, en effet il y a bien longtemps que je n'avais pas couru une petite distance. Je termine 9ème senior et 26ème féminine.

Aujourd'hui j'ai seulement des courbatures aux ischios, normale ce sont eux qui trinquent lors d'un exercice de vitesse. Mes tendons d'achilles ne me font pas souffrir, tant mieux.

Merci à Karine pour avoir fais le «lièvre» et à Sarah pour les encouragements et les photos.

 

Publié dans Courses 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

riri 08/11/2007 21:28

bravo Sophie !!! belle course et belle allure ;-))

phillio 08/11/2007 18:30

Bravo Sophie, notre cadence en course est souvent pus haute que celle escomptée, l'adrénaline est là.

Sarah 05/11/2007 20:42

Très belle course, bien gérée. Félicitations.

Sydoky 05/11/2007 20:08

Bravo Sophie ! C'est une belle allure pour un parcours vallonné. Bonne récup.