course nature Ancenis

Publié le par Sophie

Dimanche 1er juin, participation à la Course nature «Ancenis entre Loire et coteaux» de 19km. Plus on se dirige vers Ancenis plus le ciel est gris et menaçant. Et lorsque l'on arrive au stade, la pluie tombe et ça mouille en plus, pas cool mais bon ça va passé c'est certainement juste une averse. Avec une de mes partenaires de club, on va saluer nos partenaires masculins puis on va chercher nos dossards. Sur le chemin je croise le coach de Sarah et sa femme Nicole, je vais rapidement les saluer, voyant une certaine interrogation sur leurs visages, je leur précise que je suis Sophie et non Sarah et là ça va tout de suite mieux pour eux, mdr!!! Nous prenons nos dossards puis nous allons nous préparer. Il pleut toujours et c'est sous la pluie que nous nous échauffons. La pluie a cessé et le départ approche, je suis impatiente et en même temps je me demande si je vais tenir les 19km, car mes dernières courses étaient de 10km et ma prépa fut très légère ces derniers temps. La pluie recommence à tomber et le peloton gronde car les organisateurs mettent du temps à donner le coup d'envoi.
9h32 nous sommes libérés et la course est partie. Un petit tour dans la ville sur le bitume avant de rejoindre les bords de Loire. Je pars avec deux dames du club et la mise en jambe est difficile, mais au bout de 15 minutes j'ai de bonnes sensations et j'accélère, pourtant je me dis que je vais trop vite et que je vais certainement le payer plus tard mais je suis trop bien et si je veux respecter mon challenge il faut envoyer alors j'y vais aux sensations et au punch. Les organisateurs ont modifié le parcours par rapport à 2007, il est plus difficile avec beaucoup de petites côtes et de faux plats dans la première partie et de grosses bosses dans la seconde. De plus avec les conditions météorologiques de ces derniers jours le terrain est boueux et glissant un vrai trail et j'adore ça, je me régale sur toute les parties nature (vignes, sous bois, coteaux, chemins herbeux) et un peu moins sur les 2 à 3 portions de bitume surtout avec le vent de face. Je passe au 10ème kilo en 57'30, pas mal c'est correct pour mon petit niveau. Je continu ma course en pensant à bien m'alimenter et à m'hydrater. Nous sommes environs au 12ème km sur une partie roulante, je suis toujours bien aucune douleurs au genou et à la cheville, et au niveau musculaire c'est tout bon, je décide donc d'accélérer et de grappiller quelques places avant la grosse côte qui nous emmène vers le point culminant du parcours avec une magnifique vue sur la Loire. La côte est raide et le terrain boueux, ça patine, heureusement ils ont mis des cordes ce qui nous permet de tenir debout et d'aller en haut. Voilà maintenant le parcours ne comporte plus de difficultés, quelques bosses ici et là, cependant il faut rester vigilant dans les descentes car ça glissent, je ne peux donc pas les faire à fond, quoique mon coté casse-cou est toujours présent dans ces moments là (question d'adrénaline certainement) et parfois la gamelle n'est pas loin mais je m'amuse alors YALA !!!
La fin de course devient difficile notamment les 3 derniers kilos avec une petite douleur à l'ischio gauche, pourtant je ne lâche rien et je me force à maintenir mon allure 10,5km/h pour finir dans les temps. Au dernier kilo, j'accélère mais c'est dur dur puis comme d'habitude je fini au sprint sous les encouragements de deux partenaires de club, temps final 1h49'35''.
Je
suis un peu déçu par mon temps, cependant vu les conditions météo et l'état du parcours je me dis que ce n'est pas si mal. Et puis ce n'est pas là l'essentiel, l'important c'est que je n'ai eu que du plaisir sur ce trail, avec de bonnes sensations tout au long du parcours et beaucoup d'énergie et de punch sur un parcours très ludique, avec de nombreuses relances, des terrains et des paysages variés bref ce fut un vrai moment de bonheur et c'est bon de ressentir cela sur une course.

J'ai fai la fête samedi soir, alors une question me viens à l'esprit: est-ce que je dois faire la fête jusqu'à une heure du matin les veilles de course pour avoir la patate? Les coach, j'attends vos réponses, oulala!!!

Bilan: 19km – 1h49'35'' – 10,4km/h – Fcmoy: 172 – Fcmax: 188
classement : scratch: 338/391, scratch féminin: 21/39 – seniors: 6/11

Publié dans Courses 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sophie 06/06/2008 20:09

merci à vous deux, a+

julien 06/06/2008 13:48

super sophie ta fait une belle course quand meme sportivement julien

sydoky 06/06/2008 08:37

Bravo Sophie pour cette belle course nature !

sophie 05/06/2008 09:03

Eric, en tant que sportive et coach je suis daccord avec toi. c'était exceptionnelle, mais je t'assure je pense que je n'aurais pas pu aller plus vite.

eric 05/06/2008 08:17

etre au max j'en doute pas .... mais est ce que ton max de ce jour correspondait à ta vitesse max qui tu pouvais tenir ?? et ça tu ne le seras jamais ... non reellement si faire la fête la veille avait un effet positif on serait plus d'un à se forcer de faire de la sorte ...