Bol d'air ACTE II pour Eric

Publié le par Soph

Il a plu toute la nuit et le terrain va être très boueux et glissant, attention aux chutes.

Sarah se lève à 5h du mat' pour un départ à 7h30, moi je me lève vers 6h15 pour l'emmener au départ puis je reviens prendre mon ptit déj et me préparer car mon départ est à 9h30.

Le temps est couvert mais la pluie ne devrait pas venir nous mouiller. Après les recommandations de l'organisateur, nous partons à l'assaut de la forêt de Mervent. Le 13 et le 25 partent en même temps, je me place dans le deuxième peloton de tête afin de ne pas être trop bloquer dans les premières côtes ou single track. Les sensations ne sont pas très bonnes : quadri durs, douleurs intestinales bref c'est pas le top. Je me dis que cela va passer et je continu sur mon rythme un peu rapide pour ce début de parcours car la première partie est plus difficile que la seconde. Après quelques kilomètres sur de larges sentiers ou petites routes de campagne avec déjà une côte, nous arrivons dans la forêt et là tout le monde constate que le terrain est très glissant. J'ai une bonne allure et je grimpe les côtes en courant, ainsi je double des coureurs et coureuses en difficulté dans les côtes ou dans les descentes glissantes. Vers le 9éme kilo j'ai un coup moins bien, je me ravitaille et je laisse passer, je sais que l'énergie va revenir. On croise des randonneurs joyeux qui me disent que je suis la 3ème féminine. Ok, faut-il les croire ou non, oui mais le 13 et le 25 sont encore ensemble. Je continu ma route dans cette belle forêt qui me permet de m'évader et de ne pas trop me focaliser sur mon allure et mes petites douleurs ici et là. Nous arrivons au ravitaillement, le seul pour le 25km, je rempli ma gourde, prends un morceau de banane, une poignée de raisins secs et un verre d'eau. Pour repartir il y a un passage à gué, et avec les pluies de ces derniers jours c'est profond. Ensuite c'est la patinoire sur un chemin labouré par les premiers participants. A un croisement je demande à la bénévole combien je suis et elle me répond « vous êtes la première femme que je vois, je crois ». Et la je suis étonnée car ce n'est pas dans mes habitudes et je ne vais pas plus vite que sur les autres trails. Nous arrivons sur le passage du parcours que j'ai préféré, un sentier le long d'une retenu d'eau (barrage) avec une succession de plat, petites montées et côtes bien raides, un vrai jeu d'allure, en plus à ce moment là de course je suis super bien alors je me fais plaisir, surtout que je suis toute seule, je peux donc bien anticiper les cailloux, racines, descentes et raidillons. Que du bonheur. Et nouvelle sensation pour moi c'est vachement grisant de ce dire qu'on est en tête cela vous donne un supplément d'énergie pour puiser dans vous ressources physiques et mentales. Même si à ce moment de la course je ne crois toujours pas que je suis en tête des féminines. Je rattrape des coureurs puis c'est la jonction des 3 parcours. Vers le 18ème j'ai un coup de mou, et oui normal avec l'allure soutenu et mes derniers trails ne dépassaient pas 19km, les jambes sont faitiguées. Je terminerais donc au mental sur un parcours toujours aussi casse-pattes avec des faux plats à n'en pas finir, ainsi je gère ma fin de course avec mes points forts et mes faiblesses, c'est-à-dire que dans le plat et les descentes je relance, dans les faux plats je m'accroche aux foulées des hommes devant moi et dans les côtés je marche. A 200m de l'arrivée on quitte la route pour retrouver le parc d'arrivée et le speaker annonce voici la première féminine du 25km, je lève les bras et je me dis que c'était bien réel. Je n'y crois pas, je suis super contente, un journaliste de OF vient m'interviewer, ou la la j'ai pas l'habitude, on se calme.

Bon, je vais à la voiture me changer et enlever mes chaussures toute mouillées et crotteuses, puis je prend la caméra pour filmer l'arrivée de Sarah. Elle arrive après 5h00 de course et la rebelotte le speaker annonce voici la première féminine du 50km, YESSSSS doublé des soeurs. Je suis heureuse pour elle car une prépa pour un 50km c'est dur et long.

J'ai adoré ce trail, c'est vraiment un très beau parcours avec trés peu de bitume. Le parcours est difficile et exigeant physiquement mais on passe un agréablement moment avec une super organisation. Je boucle le 25 en 2h32.

voici le parcours pour Valérie et les autres bien sur.

Un point négatif, les récompenses du podium étaient inégales, je temine première et j'ai eu droit au traditionel bouquet de fleurs et coupe, alors que la deuxième à gagné une ceinture porte bidons "the north face", la troisième une coupe. Un peu déçu à ce niveau là, cela gâche la fête.

A suivre avec des photos et une vidéo sur le blog de Sarah.

Publié dans Courses 2008

Commenter cet article

Valérie 12/09/2008 08:01

Quelle bonne surprise : je  retourne sur ton blog, et je vois qu'il est reparti :-)Un immense bravo pour cette superbe victoire ! Pour dire que tes sensations n'étaient pas terribles au départ, tu t'es bien rattrappée ! Es-tu sûre que les montées soient ton point faible ? ;-)Bravo à ta soeur aussi, quelle beau doublé !

Sydoky 11/09/2008 20:12

Bravo Sophie ! un beau trail et pas facile à te lire......Bonne récup et bonne continuation...........

Sophie 10/09/2008 16:50

merci pour vos com

phillio 09/09/2008 20:43

Il suffit que je lâche un peu les blogs pour que tu fondes les semelles. Bravo à toutes les deux.

Eric 09/09/2008 13:40

BRAVO Sophie et ton CR est super , il faudra perseverer dans la tenue de ton blog ... on est plusieurs à te suivre !! en tout cas super ça une premiere place !!!! ça me rappelle y a quelques années ou j'ai fini 7ieme d'un duathlon j'y croyais pas ...tant que je n'avais pas passé la ligne d'arrivée et filer voir les chronomotreurs mais c'etait y a fort longtemps bonne récup Sophie et encore FELICITATIONS